• Aliaé

Comment réussir à parler français, même (surtout !) si on a peur de parler

Quand on apprend une langue, on a souvent l’impression de ne pas savoir suffisamment – de vocabulaire, de grammaire etc. – pour pouvoir parler. Alors on continue à étudier, à approfondir, à perfectionner, bref on attend avant d’oser parler. Et plus on attend, moins on parle, plus c’est difficile, moins on progresse...

Réflexe classique, normal, banal, partagé par tous les êtres humains. Pourquoi ? Parce qu’on a peur. Peur de faire des erreurs. Peur d’être ridicule, d’être jugé·e, moqué·e par nos interlocuteurs.

Je ne suis pas là pour dire que ce réflexe est mauvais, juger et dire que c’est mal. Simplement pour le faire remarquer…et proposer une stratégie très simple pour sortir de ce cercle vicieux : transforme tes interlocuteurs en alliés !

Quand tu parles avec une personne, exprime* ta peur, ton stress, ton inconfort. Dis à la personne qui t’écoute que tu n’es pas sûr·e de toi, valide avec elle que tu es clair·e, et si tu as envie, demande-lui de te corriger.


Résultat :

1/ tu laisses sortir une émotion négative (peur, stress, honte…) qui te handicape ; tu diminues la pression et tu retrouves tes capacités réelles.

2/ tu incites ton interlocuteur ou interlocutrice à la compréhension et à l’empathie car la personne se met à ta place et comprend ta difficulté ; elle sera plus patiente et fera plus d’effort pour faciliter l’interaction.

3/ tu identifies une erreur et tu apprends la « bonne » façon de dire (un nouveau mot de vocabulaire, une nouvelle structure de phrase, la prononciation correcte etc.) ; tu améliores ton français.

4/ tu es authentique dans ta communication et dans ta relation avec l’autre ; bref, tu es toi-même, en français.


Voici quelques petites phrases que tu peux glisser (= introduire subtilement) quand tu parles pour mettre en place cette stratégie .

(Phrases expérimentées par l’autrice quand elle parle une langue étrangère – 100% approuvées !)

« Je suis un peu/très stressé·e de parler en français. »

« Tu comprends ce que je veux dire ? »

« Je suis clair·e ? »

« N’hésite pas à me dire si tu ne me comprends pas, s’il te plaît. »

« Je sais que je fais des erreurs alors corrige-moi s’il te plaît, ça m’aide. »

« Je ne sais pas si on dit comme ça en français. Dans ma langue, je dirais… »

« Désolée, aujourd’hui, mon français n’est pas très fluide. »

« J’ai peur de te parler français et que tu me trouves ridicule. » (à un·e ami·e francophone avec qui tu parles une autre langue d’habitude)

« N’hésite pas à me faire répéter ou à me corriger, je sais que ma prononciation n’est pas toujours bonne. »

« Je préfère continuer à parler français, ça m’aide plus que si on passe à l’anglais/espagnol, merci ! » (quand une personne se met à te parler en anglais et/ou dans ta langue maternelle en pensant t’aider…)


Et toi, que fais-tu quand tu as du mal à parler ? Tu te tais ou tu exprimes* ta peur ?


* en espagnol, « exprimer » se dit « expresar » à ne pas confondre avec « exprimir » (pourtant beaucoup plus proche du français !) mais qui signifie « presser » une orange, un pamplemousse… A mes débuts en espagnol, je faisais souvent cette erreur : je disais « exprimo » au lieu de « expreso » (d’ailleurs, je viens de me tromper en l’écrivant !). Ici, je t’invite à EXPRIMER et « EXPRIMIR » ta peur ! Exprime ta peur, formule cette émotion avec des mots. Et « exprimela », presse-la comme une orange dont tu veux faire sortir le jus ! Le jus, c’est le bonus que t’offre ta peur, ce qui va faire que tu apprends de tes erreurs…et te permettre de t’améliorer.

Pour t'entraîner à parler français, envoie-moi ta question sur la langue ou la culture française, je te répondrai dans la section Allô Aliaé de mon podcast "Moi-même en français" ! Enregistre ta question et envoie-la moi par mail à allo@aliae.fr


Article inspiré par l’entretien de Nathalie Porte avec Marianne Viader dans le cadre du Sommet Virtuel du FLE s’intitulant « Pourquoi les apprenant·es ont-ils peur de parler ? » - Merci à Nathalie et Marianne pour la richesse de leur échange et les réflexions qu’elles m’ont inspirées !

34 vues0 commentaire