top of page
  • Photo du rédacteurAliaé

Reconnaître un trouble de l'apprentissage (dys) et apprendre mieux - Ep28 avec Marya Negrouche (AGEFIPH) dans Moi-même en français


« Alice, seriez-vous prête à échanger sur les troubles de l’apprentissage et le FLE ? »


Quand Marya Negrouche de l'AGEFIPH m’a contactée, je ne savais pas exactement de quoi elle voulait qu’on parle, je l’avoue !

Mais instinctivement, j’ai dit oui car aider des non-francophones à apprendre malgré leurs difficultés propres, ça, ça me parle ! Et j’étais curieuse d’en savoir plus...

« Et bien m’en a pris ! » comme on dit en français quand on sait qu’on a pris une bonne décision ! Grâce à Marya, j’ai pu regarder la formation sous un autre angle : celui du handicap et des troubles dys.

« Dys » comme « dysfonctionnement » ou « dyslexie », un trouble du neuro-développement qui affecte les capacités d’une personne à acquérir des nouvelles compétences : la lecture – c’est la dyslexie, le calcul et les mathématiques – c’est la « dyscalculie », la coordination motrice – « dyspraxie » ou le langage – « dysphasie ».



Les troubles dys en FLE ou la "double barrière"


Souffrir d’un trouble de l’apprentissage comme la dyslexie rend très difficile l’apprentissage d’une langue étrangère. Or quand on habite dans un nouveau pays, apprendre la langue est une nécessité pour pouvoir s’intégrer, notamment par le travail ou la formation. Être allophone* (c’est-à-dire en France être non-francophone, de langue maternelle espagnol par exemple) et souffrir d’un trouble de l’apprentissage, c’est ajouter une difficulté à une autre difficulté dans son intégration. C’est ce que Marya appelle la « double barrière ».


Marya Negrouche est chargée d’études et de développement, coordinatrice du dispositif Ressource Handicap Formation pour l’AGEFIPH Normandie, l’organisme public qui gère les fonds pour aider à l’insertion professionnelle des personnes handicapées sur le marché du travail. Elle termine un Master 2 de Français Langue Etrangère et commencera l’année prochaine une thèse de doctorat sur les troubles de l’apprentissage dans l’apprentissage du français par les allophones.

Bref, Marya Negrouche est une experte…et une passionnée sur le sujet du français et des troubles dys !


Reconnaître les troubles dys et trouver des solutions pour réussir à apprendre le français...quand même !


Dans le nouvel épisode de Moi-même en français, mon entretien avec Marya Negrouche m’a permis de mieux comprendre les difficultés des personnes dys pour mieux les accompagner. L’objectif est aussi de sensibiliser les non-francophones (toi, auditeur/auditrice ?) qui rencontrent des difficultés « anormales » dans leur apprentissage du français. De nombreuses personnes ne savent pas qu’elles ont un réel trouble de l’apprentissage, considéré comme un handicap par l’Organisation Mondiale de Santé…et ne peuvent pas bénéficier des aides qui existent pour leur faciliter la vie !

Dans notre entretien, Marya explique ce que sont exactement ces troubles, quelles formes ils prennent, comment les identifier quand on apprend le français, et le rôle de l’AGEFIPH pour compenser ces troubles et faciliter l’insertion professionnelle de celles et ceux qui en souffrent.



pochette épisode 28 Moi-même en français Reconnaître un trouble d'apprentissage (dys) et apprendre mieux

J’espère que cet entretien permettra plus de prise de conscience, chez les allophones et les professionnel·les qui les accompagnent, et proposera des solutions concrètes pour les aider.


Et une chose que je dois commencer par faire…expliquer tous les acronymes utilisés pendant l’épisode !

Voici donc quelques acronymes et leur signification :

AGEFIPH : Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion professionnelle des Personnes Handicapées

MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées

RHF : Ressource Handicap Formation

RQTH : Reconnaissance de la Qualité Travailleur Handicapé


Sur le site de l’AGEFIPH, on peut aussi trouver beaucoup d’informations : https://www.agefiph.fr/


Cet épisode est diffusé à l’occasion de la 5e édition de l’Université du Réseau des Référents Handicap, les 21 et 22 mars 2024, dont le thème est :


« Une place pour chacun dans un monde en mouvement »…


J’espère sincèrement que mon podcast apportera sa petite goutte de colibri pour faire tomber les frontières et les barrières, au-delà de nos différences et des langues.


Si tu lis cet article, que tu sois non-francophone ou francophone, s’il te plaît, aide-nous à éveiller les consciences et partage l’épisode et l’article autour de toi. Fais toi aussi ta petite part de colibri !

 

A toi de jouer ;-)



 

*Allophone = personne dont la langue maternelle est une langue étrangère, dans la communauté où elle se trouve - définition dictionnaire Le Robert


_____


Aliaé et "Moi-même en français" sur les réseaux sociaux : LinkedIn, Instagram, Facebook , Soundcloud

Pour écouter le podcast : directement sur Aliae.fr|Moi-même en français le podcast, Soundcloud, Spotify, Google Podcast

56 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page